Le bilan à la mi-saison : Sassuolo

A mi-saison Sassuolo est classé 14ème de Serie A et est éliminé de la Coppa Italia. Voici leur bilan à la mi-saison.

Par Joseph Cocilovo publié le 09 Jan 2018

Ce qui a fonctionné

Un bonne période de fêtes : Si on met de côté son élimination en Coppa face à l’Atalanta, le dernier mois de l’année civile est plutôt favorable à Sassuolo sur le plan comptable, avec 3 victoires, 1 nul et 1 défaite sur le mois de décembre, dont 3 points pris face à l’Inter, et un match nul face à l’AS Roma. 2018 commence donc bien pour eux, leurs récents bons résultats les éloignant de la zone rouge. Gare à la rechute avec cette défaite face au Genoa.

Valeureux à l’extérieur : En 10 matchs hors de ses bases, Sassuolo dresse un bilan de 4 victoires, 1 nul et 6 défaites. Une majorité de revers certes, mais aussi des points glanés à l’extérieur qui montrent une véritable envie des joueurs de jouer chaque match à fond. En témoigne cette victoire sur le terrain de la Samp, en ce fameux mois de décembre. Leurs adversaires sont prévenus, ils s’engouffreront dans la moindre brèche.

Ce qui n’a pas fonctionné

A domicile par contre… : A contrario, la soupe est un peu plus amère au Mapei Stadium. Toujours 5 défaites, en 9 matchs cette fois, pour 2 victoires et 1 nul. L’affluence s’en ressent dans les travées du stade, avec une moyenne de 11 700 spectateurs par match, dans un stade qui peut en contenir plus de 23 000. Reste à savoir si tout cela est une cause, ou un effet.

Une attaque pas vraiment d’attaque : Un total de 13 buts en 20 matchs fait de Sassuolo la pire attaque du championnat à égalité avec Crotone et Benevento. Et malgré un 4-3-3 d’un naturel plutôt offensif, le mot d’ordre semble être une prise de risque minimum, privilégiant la stabilité entière de l’équipe au détriment du « Football Champagne ». Elle compense néanmoins avec une défense souvent solide, avec 30 buts encaissés, la plaçant dans la moyenne acceptable du championnat.

Le joueur à retenir : Francesco Acerbi

Au club depuis 2013, Acerbi est cette année encore un pilier de la défense de Sassuolo. L’ancien milanais est en grande partie responsable des bonnes prestations défensives de son équipe. Solide et appliqué, il est surtout infatigable puisqu’il est le seul joueur de l’équipe à avoir pris part à chacun des matchs de Sassuolo depuis le début de la saison, et surtout à être allé au bout de chacun de ces matchs.

Le joueur à oublier : Claud Adjapong

L’Italo-Ghanéen n’a que très peu pesé au cours des 6 matchs auxquels il a pris part (de la 2ème à la 7ème journée). Aucun but, et un bilan de 5 défaites pour une seule victoire, bien entendu pas entièrement de sa faute, mais la preuve d’un manque d’impact de sa part. Il a surtout été trahi par son corps, car depuis le 15 octobre, il enchaîne les blessures musculaires. Son retour n’est pas encore défini, mais il semble clair que sa saison est à jeter aux oubliettes dès maintenant.

Joseph Cocilovo

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.