Le bilan à la mi-saison : Cagliari

À mi-saison, Cagliari est 16ème de Serie A et éliminé des 1/16èmes de finale de la Coppa Italia. Voici leur bilan à la mi-saison.

Par Nadhem Korbi publié le 08 Jan 2018

Ce qui a fonctionné

L’arrivée de Diego Lopez : L’enfant du club a remis Cagliari sur les bons rails. Le coach uruguayen est venu au secours de son équipe qui passait une période critique. Depuis, les résultats se sont améliorés et le club sarde commence à voir le bout du tunnel. La victoire face à Bergame ne peut que le prouver. A ce rythme, le club sarde ne devrait pas avoir de soucis pour le maintien.

– L’identité italienne : Les joueurs italiens sont de moins en moins utilisés en Serie A. Toutefois, Cagliari fait l’exception. Avec pas moins de 7 joueurs transalpins titulaires dans tous ses matchs cette saison, le club rossoblu est parmi l’élite du championnat dans ce domaine. Mieux encore, Cagliari avait 10 joueurs italiens dans son 11 de départ lors du match de la 3ème journée contre Crotone et 9 joueurs dans 5 matchs de championnat.

Ce qui n’a pas fonctionné

Le début de saison : La situation actuelle de Cagliari est principalement due à son début de saison laborieux : 7 défaites lors des 9 premières journées. La machine n’a commencé à tourner qu’après l’arrivée de Lopez. Malheureusement, les clubs du milieu de tableau ont pris une longueur d’avance. Mais tout reste à faire lors de la phase retour.

– La défense : En 19 matchs de Serie A, Cagliari n’a réalisé que 3 clean sheets. Les Rossoblu encaissent plus d’1 but par match. C’est beaucoup pour espérer monter au classement. Pourtant, le club sarde s’appuie sur des éléments expérimentes derrière: Andreolli, Ceppitelli, etc. Le coach doit trouver la bonne formule pour arrêter l’hémorragie.

Le joueur à retenir : Luca Cigarini

Arrivé libre cette été après une saison cauchemardesque avec la Sampdoria, Cigarini semble avoir trouvé une seconde jeunesse. En effet, il est la pièce maitresse de l’effectif sarde. Titularisé en 17 matchs (sur 19) de championnat, l’ex du Napoli est en train de réaliser des prestations de grand calibre. Il est considéré comme le trait d’union entre les lignes. Que ce soit avec Rastelli ou Lopez, Cigarini a convaincu tout le monde à Cagliari.

Le joueur à oublier: Senna Miangue

Arrivé il y a 1 an en prêt en provenance de l’Inter, l’arrière gauche belge a été acheté l’été dernier contre 3,2M. Un investissement conséquent pour Cagliari justifié par l’âge du joueur, son potentiel et prestations encourageantes. Néanmoins, 6 mois plus tard, le Belge n’y arrive pas. Il termine la mi-saison avec le maigre bilan de 6 apparitions pour 0 but et 1 carton rouge.

 

Nadhem Korbi

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.