AS Roma-Atletico : l’avant match

La première journée dans le groupe C de cette Champions League va opposer deux gros colosses parmi une poule suffisamment relevée. Les deux clubs ont déjà piétiné dans leur championnat respectif et ont du cœur à se rattraper dans le cadre de cette confrontation particulièrement importante.

Par Christophe Malcangi publié le 12 Sep 2017

Ca y est, l’AS Roma retrouve avec grand bonheur la Coupe aux grandes oreilles, avec laquelle elle doit atteindre un plus grand prestige, mais avec laquelle elle doit aussi mettre fin à une première malédiction. Effectivement, cela fait 22 mois que les giallorossi n’ont pas remporté une seule rencontre à domicile à l’Olimpico dans cette compétition, après une série très poussive de 4 défaites et 3 matchs nuls. En définitive, la victoire manque depuis 6 rencontres sur tous terrains, après un dernière succès 3-2 sur le Bayer Leverkusen en novembre 2015. L’occasion de se rattraper se présente à domicile face au récent double finaliste de Champions League, l’Atletico de Diego Simeone, qui débute sa saison à tatillon mais qui a bien le cœur à refaire des siennes sur la grande scène internationale. Le défi est donc plus que relevé à cette heure pour les hommes de Di Francesco, qui ont bénéficié d’un repos rallongé le week-end dernier.

AS Roma (4-3-3)

Comme à sa fidèle habitude, Eusebio Di Francesco insistera ce soir sur son traditionnel 4-3-3 pour tenter de faire flancher les onze adversaires madrilènes, et tentera sur son milieu de terrain particulièrement densifié (Strootman, De Rossi, Nainggolan) afin de maintenir un fort impact physique et technique. Tandis que Grégoire Defrel maintient sa place sur le couloir droit malgré des débuts encore mitigés, l’inconnu reste sur ce même couloir avec le ballottage confirmé entre Florenzi et Bruno Peres. Patrick Schick, blessé ce week-end, Emerson Palmieri et Nura ne seront finalement pas de la partie.

Alisson

Peres Manolas Juan Kolarov

Strootman De Rossi Nainggolan

Defrel Dzeko Perotti

Atletico (4-4-2)

L’Atletico peut logiquement être estimé favorite de cette confrontation, au regard de son expérience très récente en Europe, mais aussi et surtout au regard l’expérience de Diego Simeone qui prime sur le jeu établi. Le 4-4-2 va être bien évidemment de mise, avec un milieu de terrain extrêmement efficace, renforcé par le duo en présence Koke-Gabi. La présence de Griezmann, suspendu en championnat et ayant bénéficé d’un long repos, permettra au Français de se retrouver au côté de l’ancien pensionnaire milanais Fernando Torres.

Oblak

Juanfran Gimenez Godin Luis

Saul Gabi Koke Carrasco

Griezmann Torres

Les dernières news

– L’AS Roma s’est préparé pour cette première rencontre de Champions League sous la supervision particulière de Monchi mais aussi de Francesco Totti. L’occasion était hier après-midi de travailler davantage les exercices tactiques, toujours sans Patrick Schick, définitivement écarté pour cette confrontation.

– L’opposition sera arbitrée par le serbe Mazic, son unique précédent avec les giallorossi s’était soldé par une victoire 2-0 de Manchester City sur la pelouse des Romains en 2014/2015.

– Peut-être une statistique qui ne fera pas forcément de bien aux giallorossi : l’Atletico est encore invaincu au cours de ses trois derniers déplacements en Italie, le dernier s’étant conclu par un 0-0 contre la Juventus en 2014. Le bilan final est de 4 victoires, 2 nuls mais aussi 4 défaites.

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.