29ème journée : Cuadrado sauve la Juventus, Candreva arrache un point au Torino, l’Atalanta se relance

Par François Lerose publié le 20 Mar 2017

Un beau week-end de Serie A avec cette 29ème journée qui a vu les 3 leaders s’imposer. Si la Juventus a marqué tôt avant de défendre son avantage, le Napoli a cru être à l’abri du côté d’Empoli mais les Partenopei se sont fait peur en fin de match (3-2). L’AS Roma s’est réveillée face à Sassuolo tandis que le Milan AC et l’Atalanta s’accrochent à l’Europe. L’Inter, accrochée au Torino (2-2) et la Lazio qui n’a su se sortir du piège sarde tendu par Cagliari perdent gros. Mention spéciale à Kalinic qui offre 3 points à la Fiorentina dans le temps additionnel tandis que l’Udinese de Thereau et Zapata explosent 4-1 Palermo.

Les résultats de la 29ème journée

Torino-Inter 2-2
Milan AC-Genoa 1-0
Empoli-Napoli 2-3
Juventus-Sampdoria 1-0
Atalanta-Pescara 3-0
Cagliari-Lazio 0-0
Crotone-Fiorentina 0-1
Bologna-Chievo 4-1
Udinese-Palermo 4-1
AS Roma-Sassuolo 3-1

Le match de la journée

L’Empoli-Napoli de dimanche après-midi a du donner des sueurs froides aux tifosi azzurri. D’abord sereins en prenant 3 buts d’avance rapidement, les Napolitains ont pensé avoir fait le plus dur grâce à Insigne sur penalty et par deux fois puis Mertens. Mais c’était sans compter l’abnégation des joueurs de l’Empoli qui ont réduit la marque par l’ancien du San Paolo El Kaddouri et par un autre penalty de Maccarone. L’ambiance était belle au Carlo-Castellani mais ça n’a pas suffit pour accrocher le nul. La victoire revient à la troupe de Sarri.

L’Italien de la journée

Malgré le nul de l’Inter sur la pelouse du Torino, Antonio Candreva a été l’une des rares satisfactions de l’attaque nerazzurra. Sa reprise de volée sur l’égalisation vient clôturer une prestation complète. Avec des courses dangereuses et des ouvertures intéressantes, l’ailier italien semble retrouver des jambes depuis 2 matchs. De quoi ravir Ventura.

Le but de la journée

Cette fois, il est attribué au Torino. Un but superbement construit sur une combinaison d’école à la suite d’un corner obtenu par les potes de Belotti. Tiré au premier poteau, prolongement de la tête et finition sans souci pour Baselli. Le tout à 100 km/h. Perisic n’a toujours pas compris ce qu’il s’est passé, Handanovic non plus.

 

 

François Lerose

Rédacteur en Chef



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.