25e journée : Spalletti veut sa revanche, l’Atalanta ne compte rien lâcher

Par Giuliano Depasquale publié le 17 Fév 2017

Spalletti Roma

Comme la journée précédente, celle-ci est un peu chamboulée à cause de la Champions League. Mais cette 25e journée de Serie A ne s’étale cette fois non pas sur quatre mais bien trois jours, en commençant ce vendredi avec la Juventus qui accueille Palermo, histoire d’avoir assez de temps pour préparer sa confrontation avec Porto, mercredi. Pour samedi ce sont deux matchs pour l’Europe qui sont au programme : d’abord avec l’Atalanta qui tentera de prendre trois points assez accessibles face à Crotone, ensuite avec la Lazio qui se déplace sur le terrain de la toute aussi humble formation d’Empoli. Le dimanche, on continue dans la bataille pour la quatrième place, puisque l’Inter ouvre le grand bal dominical au stade Renato – Dall’Ara de Bologne. Le Napoli cherchera à oublier la semaine écoulée, contre le Chievo, l’AS Roma essaiera de ne pas se faire surprendre, comme à la phase aller, face au Torino. La journée se termine par un beau duel à San Siro entre le Milan AC et la Fiorentina, tous les deux en perte de vitesse depuis le commencement de la deuxième partie du championnat.

Les matchs de la 25e journée

Juventus – Palermo le 17/02 à 20h45
Atalanta – Crotone le 18/02 à 18h00
Empoli – Lazio le 18/02 à 20h45
Bologna – Inter le 19/02 à 12h30
Chievo – Napoli le 19/02 à 15h00
Pescara – Genoa le 19/02 à 15h00
Sampdoria – Cagliari le 19/02 à 15h00
Udinese – Sassuolo le 19/02 à 15h00
AS Roma – Torino le 19/02 à 18h00
Milan AC – Fiorentina le 19/02 à 20h45

Le match à ne pas louper : AS Roma – Torino

Si le début du championnat semble déjà bien loin, Spalletti doit certainement se souvenir de ce match de la phase aller contre le Torino, au terme duquel il s’est fait surprendre (3-1). Désormais, peu de choses ont changé pour l’AS Roma, à part la très grande forme de Nainggolan et l’efficacité assurée (sauf sur penalty) de Dzeko. On ne peut pas en dire autant pour le Torino, qui s’est finalement rattrapé le week-end passé, face à Pescara (5-3), alors que l’équipe de Mihajlovic avait enchaîné cinq résultats non victorieux en championnat. Les formes sont donc assez différentes entre les Romains et les Turinois, mais les Giallorossi devront rester sur leurs gardes s’ils ne veulent pas subir la punition d’un de leurs ex-joueurs. Car, si Iago Falqué y est allé d’un doublé, il y a quelques mois, les Granata ont récemment débarrassé Spalletti d’un certain Iturbe…

Le joueur à suivre : Alejandro Gomez

Régulièrement remarqué sur les réseaux sociaux avec son humour de Bomber et via plusieurs échanges de commentaires avec son équipier Petagna, il en est de même sur les terrains pour le capitaine de l’Atalanta. Depuis 2017, l’attaquant argentin en est à six buts en autant de journées, ainsi qu’une passe décisive, soit le deuxième plus prolifique de Serie A en cette nouvelle année, juste derrière Higuain et ses huit pions, mais qui a un match en plus. Le Papu est en ce moment comme un poisson dans l’eau et ça se remarque. Il n’est pas qu’un Bomber de réseaux sociaux finalement…

Les chiffres clés de la journée

– 45 : le nombre actuel de points de l’Atalanta en championnat, ce qui est autant que le total du club en fin de saison passée.

– 2 : le nombre de matchs consécutifs qu’Icardi aura manqué avec l’Inter en championnat à la fin de cette journée à cause de sa suspension. Les Nerazzurri n’avaient plus dû se passer de lui aussi longtemps en Serie A depuis 2014.

– 30 : le nombre de minutes jouées par Gabriel Barbosa en 2017 avec l’Inter, soit neuf minutes de plus qu’en 2016 depuis son arrivée à Milan. Bientôt titulaire…

Giuliano Depasquale

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.